En poursuivant la consultation de flysaa.com, vous acceptez les conditions générales de ce site, la politique de confidentialité et l’utilisation des cookies associées à l’utilisation du site Web.

  • Pensez à vérifier toutes les formalités d’entrée de votre destination (visa, vaccins etc.). Dû à la recrudescence de cas de fièvre jaune et autres maladies infectieuses, le Ministère des Affaires Etrangères d’Afrique du Sud a instauré un programme strict afin limiter la propagation des maladies. Des renforcements ont été mis en place auprès des frontières (gardes-frontières) et des délégations effectuant des missions à l’étranger.

    A savoir: le vaccin contre la fièvre jaune est désormais valable à vie en Afrique du Sud.

    Selon les Règlements Sanitaires Internationaux 2005, un certificat/carnet international du vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour tous les voyageurs:

    • Adultes et enfants de plus d’un an
    • Personnes ayant voyagé dans une zone à risque de fièvre jaune ou
    • Personnes ayant été en transit pendant au moins 12 heures dans une zone à risque de fièvre jaune.

    Les voyageurs ne pouvant présenter un carnet/certificat de vaccination à l’arrivée (en Afrique du Sud) seront:

    • Placés en quarantaine dans l’’attente d’un certificat/carnet de vaccination valide, ou en l’absence de certificat/carnet, resteront placés en quarantaine pour une période n’excédant pas 6 jours OU
    • Entrée refusée sur le territoire Sud-Africain.
    • La présentation du certificat/carnet de vaccination n’est pas obligatoire pour les voyageurs ayant effectué une escale à Dakar et/ou Accra sans descendre de l’avion. 

    Le certificat/carnet de vaccination contre la fièvre jaune est valable 10 jours après le jour de la vaccination.
    Les voyageurs venant de la Zambie, Tanzanie, Erythrée, Somalie, Sao Tome & Principe et se rendant en Afrique du Sud, ne sont désormais plus obligés de présenter leur certificat/carnet de vaccination contre la fièvre jaune (l’Organisation Mondial de la Santé considère désormais ces destinations comme zone à faible risque). Il est néanmoins recommandé de se munir de son certificat/carnet de vaccination contre la fièvre jaune valide si vous prévoyez de vous rendre en Zambie, Tanzanie, Erythrée, Somalie, Sao Tome & Principe (cette recommandation vaut également pour des transits dans ces pays et/ou au départ de ces pays).

    En cas de doute concernant le caractère obligatoire du vaccin contre la fièvre jaune, vous pouvez contacter votre institut de médecine tropicale le plus proche.

    La présentation du certificat/carnet de vaccination est obligatoire pour entrer en Afrique du Sud pour les pays suivants: Dernière mise à jour 2017.

    Afrique

    Afrique

    Amérique centrale et du Sud

    Angola

    Guinée

    Argentine

    Bénin

    Guinée-Bissau

    Bolivie

    Éthiopie 

    Kenya

    Brésil

    Burundi

    Libéria 

    Colombie 

    Cameroun

    Mali

    Équateur

    République centrafricaine

    Mauritanie

    Guyane française

    Tchad

    Niger

    Guyane

    Congo

    Rwanda

    Panama

    Côte d'Ivoire

    Sénégal

    Paraguay

    République du Congo

    Sierra Leone

    Pérou

    Guinée équatoriale

    Soudan du Sud

    Suriname

    Gabon

    Soudan

    Trinité et Tobago

    Gambie

    Togo

    Venezuela

    Ghana

    Ouganda 

     

     

    Nigeria

     

    Pays à faible risqué de fièvre jaune: Erythrée, Sao Tomé, Somalie, Tanzanie & Zambie.

    Il est recommandé de se munir de son certificat/carnet de vaccination contre la fièvre jaune valide avant votre voyage et ce si vous prévoyez d’effectuer un voyage en transit, au départ ou vers l’un de ces pays. 

     

    La maladie de la fièvre jaune

    Cette maladie infectieuse se transmet lors d’une piqûre de moustique porteur du virus, et apparaît généralement en Afrique Sub-Saharienne et en Amérique du Sud. La période d’incubation est d’environ de 3 à 5 jours. Les signes et les symptômes observés sont : fièvre, douleurs musculaires en particulier sur la zone du dos, migraine, frissons, perte d’appétit, nausée, vomissements,  et une période importante avec une fièvre sévère incluant une insuffisance hépatique et une jaunisse.

    South African Airways a travaillé en étroite collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères Sud-Africain et les Autorités Sanitaires Internationales afin de délivrer ces informations. South African Airways n’est en aucun cas responsable des décisions émanant des Autorités Sanitaires Internationales. Les nouvelles règlementations et/ou amendements seront mis à jour régulièrement. Cependant, South African Airways ne peut pas être tenu pour responsable quant aux éventuelles informations manquantes et/ou incomplètes figurant sur ce sujet.

  • Le paludisme tue plus d'un million de personne chaque année, surtout en Afrique subsaharienne. Il provoque des symptômes qui se manifestent par de la fièvre et des maux de tête qui dans des cas graves peuvent évoluer vers un coma ou provoquer la mort. Les symptômes peuvent se développer dès sept jours après l'arrivée dans une zone impaludée ou jusqu'à 9 mois après avoir quitté une zone infectée. Les symptômes peuvent être souvent légers au début :

    • Courbatures sur l'ensemble du corps
    • Maux de tête
    • Toux
    • Fièvre
    • Diarrhée

    L'utilisation de médicaments prophylactiques est conseillée avant de se rendre dans une zone impaludée. Veuillez consulter un professionnel de la santé ou une clinique spécialisée en matière de voyage la plus proche pour connaître le type et l'utilisation de ces médicaments :

    • Doxicycline
    • Malanil
    • Mefliam
    • Malarone
    • Primaquine
  • Le risque Ebola est considéré comme faible en Afrique du Sud.  

    En savoir plus

  • La désinsectisation est soumis et autorisé par les lois internationales visant à protéger la santé publique, l’agriculture et l’environnement. L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Organisation International d’Aviation Civile autorise deux méthodes différentes pour la désinsectisation à bord des appareils - (1) La vaporisation d’aérosol insecticide à l’aide d’un spray en présence des passagers (2) La vaporisation ou le traitement des surfaces intérieures (sol) à l’aide d’insecticide résiduel (traitement résiduel) à effectuer uniquement lorsque les passagers ne sont pas à bord.
     
    Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site https://www.transportation.gov/airconsumer/spray
  • Relâchez vos muscles et vos articulations grâce à étirements, exercices basiques à effectuer en restant sur votre siège. Veillez à adopter la position adéquate à chaque exercice sans gêner vos voisins.

    • Les pieds : décrivez des cercles avec les chevilles, 20 fois de chaque côté.
    • Les jambes : les pieds bien à plat, remontez doucement les jambes vers la poitrine, aussi loin que possible. Relâchez-les doucement et répétez le mouvement trois fois.
    • Les genoux : pressez les genoux et les cuisses ensemble et contractez les muscles des fesses. Maintenez en comptant jusqu'à cinq puis répétez cinq fois.
    • Les mains : accrochez le bord de l'accoudoir, serrez en comptant jusqu'à cinq, puis relâchez. Répétez 10 fois.
    • Les bras : les bras étendus, pliez-les à hauteur du coude et amenez-les doucement sur la poitrine. Étendez-les à nouveau et répétez cinq fois.
    • Les épaules : rentrez la tête dans les épaules, maintenez et relâchez doucement. Répétez 5 fois.
    • Le cou : inclinez doucement la tête vers l'épaule droite et maintenez. Ensuite vers l'épaule gauche et maintenez. Inclinez doucement le menton sur la poitrine, maintenez puis relâchez. Répétez 3 fois.

    Nous vous recommandons ces exercices pour vous aider à rester en bonne forme en vol, surtout lors des longs trajets.